1 PASSAGE OU 2 PASSAGES ?  INDISPENSABLE OU COMMERCIAL ? 

La question se pose, je dirais même qu’elle s’impose ! Enfin, elle s’impose aux personnes ne connaissant pas Epiloderm ou aux spécialistes commercialisant toutes sortes de produits sans être vraiment spécialistes d’aucun. Ainsi, la méconnaissance des uns et le manque de compétence des autres donnent lieu parfois à la naissance d’affirmations surprenantes :   

« Bien pensé, bon marketing ! Double consommation, double chiffre d’affaires ! » « Une cire de qualité ne nécessite qu’un seul passage ! » « Ils n’ont rien inventé. On n’a pas attendu après eux ! » « J’ai les mêmes résultats avec ma cire qui sent bon en un seul passage ! »

Nous pourrions botter en touche faute d’arguments et d’explications logiques. Nous pourrions dire que le Soin d’Epilation Epiloderm a été créé par une esthéticienne, qu’il a été pensé et testé pendant des années avant d’être commercialisé. Nous pourrions avec prétention et indécence nous auto-congratuler en disant qu’avant Epiloderm, l’épilation n’existait pas. Même si ces affirmations sont vraies, elles ne nous dispensent pas pour autant de développer et de prouver ce que nous affirmons.

Bien que représentant environ 60% du chiffre d’affaires d’un institut, l’épilation est la matière la moins étudiée en école d’esthétique. L’épilation était encore il y a peu une prestation basique « Vite pesée, vite emballée ! »  En partant de ce constat, il n’est pas étonnant de tout voir et de tout entendre. 

Epiloderm, n’est pas une prestation mais un soin d’épilation. Comme tout soin, au-delà d’un protocole précis, il est le résultat de constations et nécessite une connaissance parfaite du processus folliculaire. Certaines évidences physiologiques ne permettent aucun doute et relèguent grand nombre d’affirmations au rang de papotages de salon.

Allons à l’essentiel ! Le poil est le seul élément de notre corps capable de naître, vivre, mourir, ressusciter et ce de manière totalement autonome.

TIGE_PILAIRE

Le follicule pileux contient trois types de cellules :

1) LES CELLULES DERMIQUES (FIBROBLASTES)

2) LES CELLULES SOUCHES EPITHELIALES

3) LES CELLULES EPITHELIALES PROGENITRICES

La structure d’un poil est complexe  

Le Bulbe (matrice pilaire) se situe dans le derme, la trajectoire du poil se sépare en 2 

L’ISTHME : Entre le bulbe et la glande sébacée

L’INFUDIBULUM PILAIRE : Entre la glande sébacée et l’épiderme

LA TIGE PILAIRE : constituée principalement de protéine : La Kératine

LA VIE D’UN POIL SE DÉCOUPE EN TROIS PHASES :

–          La phase Anagène : le poil pousse en continue grâce à l’activité des cellules de notre follicule

–          La phase Catagène : la durée de cette phase est de 2 à 3 semaines le poil se dégrade, le follicule meurt n’étant plus nourrit par nos cellules. Le poil remonte vers l’épiderme

–          La phase Télogène : Pour simplifier cette phase correspond à une période de repos, fin de vie du poil

1°) 1ER PASSAGE, APPLICATION, RETRAIT. 

Un poil se retire toujours dans son sens de pousse. Dans le cas contraire, on le casse et si on échappe à la folliculite, on hérite d’une repousse rapide, désagréable et désordonnée. On ne retire pas un poil avec une pince à épiler à rebrousse-poil, pour un soin d’épilation c’est pareil. 

De même, violence et douceur sont incompatibles. Une bande se retire, elle ne s’arrache pas. Le premier passage, permet le retrait des poils en phase Télogène. 

Cycle_de_vie_du_poil

2°) 2EME PASSAGE, APPLICATION, RETRAIT. 

Les cellules de notre corps se renouvellent rapidement, nos poils aussi.

Sur le schéma image 6, le 1er poil en phase télogène est vite rejoint par un second poil en phase anagène, qui ne peut être retirer en même temps que le poil en phase télogène lors du premier passage. Le retrait du poil télogène favorise l’apparition du poil anagène et son retrait lors du deuxième passage, la douceur du retrait étant là encore de mise.

Il est évident que seul un second passage peut retirer ce second poil souvent plus clair, plus fin, difficile et qui se fait ressentir quelques jours après une épilation « Classique ». 

Un soin d’épilation de qualité est le résultat d’une cire d’exception, d’un protocole précis, d’une application maitrisée et d’un retrait adapté à la complexité du poil.

L’épilation est un soin qui requiert sérieux et professionnalisme. Affirmer et garantir un résultat d’exception sans respecter l’ordre des choses, c’est soit une méconnaissance de la praticienne qui nécessite une formation approfondie, soit une volonté « COMMERCIALE » de certains distributeurs, de vendre coûte que coûte, à tous prix et aux dépends des attentes légitimes d’une cliente. Une promesse n’est pas anodine, elle engage à quelque chose de rare qui ne peut être médiocre ou approximatif.

Nous ne pouvions clore cet édito, sans remercier nos partenaires qui chaque jour rétablissent par leur talent, le juste équilibre des choses.  

Merci pour votre confiance.

Epiloderment vôtre

Sandrine AZOULAY créatrice d’EPILODERM®