Bonjour à toutes et à tous,

Voilà 10 ans qu’EPILODERM existe grâce à vous. Merci de nous avoir accordé votre confiance durant toutes ces années.

Si nous abordons la question de façon basique et sommaire, un poil est un poil et tout le monde peut l’enlever, particulier ou professionnel. Les techniques, les outils et les produits sont comme les avis et ne manquent pas. Le seul point qui fasse l’unanimité, c’est que personne ne veut garder ses poils, que l’on fréquente les instituts de beauté ou sa salle de bain. Une cliente d’institut peut faire l’économie d’un soin du visage, d’un massage, d’une pose d’ongles mais pas d’une épilation.

En partant de cette évidence, nous pourrions penser que ce qui est indispensable doit être valorisé et sans cesse amélioré, repensé…

EPILATION_ARTICLE

Comment s’expliquer alors que tant de femmes s’épilent chez elles ou papillonnent d’un institut à un autre ? Certes pour certaines, l’institut c’est un budget et on peut facilement trouver en supermarchés ou sur internet ce qu’il faut. (Rasoirs, Cires à bandes, Roll-on…) Pour d’autres un institut en vaut bien un autre. 

Et si c’était vrai ? Si à force de vulgariser, de banaliser, de laisser l’épilation dans le ghetto des trucs pas glamour que l’on pratique sans âme dans une cabine sombre, nous avions fait de l’essentiel une chose bas de gamme. 

Pourquoi une cliente, dans ces conditions, accepterait-elle de payer pour quelque chose qu’elle peut trouver dans tous les instituts ou pire, sur les rayons des supermarchés pour un résultat identique ou quasi identique ?

Dans ces conditions pourquoi faire des études, prendre des risques, si nous ne nous différencions pas, si nous ne valorisons pas notre savoir, notre temps, en un mot ce que d’autres mains ne devraient pas pouvoir faire à notre place ! 

Je suis également responsable ou du moins j’ai comme nous toutes contribué au début de ma carrière à la mise en place de cela, en apprenant des choses qui n’avaient aucun sens et que je mettais en application dans la joie et la bonne humeur, sans me poser de questions comme tout le monde. Les fabricants de cosmétiques nous facilitaient les choses en commercialisant des choses pratiques, pas performantes mais pratiques.

J’aimerais vous dire ceci à vous toutes, j’aimerais le hurler, j’aimerais le crier sur tous les toits :

« L’EPILATION EST UN SOIN ! » « L’EPILATION REPRESENTE 60% DE VOTRE CHIFFRE ! » « VOTRE CLIENTE NE CHERCHE PAS UN PRIX, ELLE CHERCHE UN SOIN DE QUALITE ! » 

En ouvrant mon premier institut, je souhaitais me différencier en apportant aux clientes des soins innovants de qualité. Pourtant la bataille était loin d’être gagnée, installée à Paris avec 15 instituts autour de moi dans un rayon de 200 mètres. Après une étude de marché, je me suis rendue compte que tous les instituts épilaient au même prix, avec les mêmes cires et la même technique. Que pouvais-je apporter de plus ? Pour quelle raison les clientes viendraient-elles chez moi ?

Il fallait se démarquer et proposer autre chose. J’ai donc décidé de développer de concert avec un Laboratoire Français de cosmétiques, une première cire à épiler pelable élaborée à partir d’une résine de pin végétale qui serait utilisable avec la méthode d’épilation que je venais de créer et breveter. Après de nombreuses années de réflexion et de tests, La cire EPILODERM CLASSIQUE et Le Soin d’Épilation EPILODERM voyaient le jour. 

Mes soins d’épilation étaient les plus chers du quartier mais mon institut ne désemplissait pas. Mes clientes patientaient pour obtenir un rendez-vous et venaient de loin. Je leur offrais une vraie différence sur la repousse, sur la texture du poil et une absence de folliculites quasi-totale.

La presse féminine a commencé à s’intéresser au soin que je venais de développer et à cette nouvelle méthode qui allait à l’encontre de tout ce que l’on connaissait. 

Ma plus grande satisfaction est de constater 10 ans plus tard que bon nombre de fabricants ou grossistes se revendiquent aujourd’hui créateurs de cires à épiler, de cires spéciales grandes bandes ou spéciales couches fines pour certains, quand d’autres comptent les pastilles ou mesurent les bandes de cires continuant à parler de prix au lieu de parler de qualité.

Je suis fière d’avoir créé EpilodermLe Soin d’Épilation et de le partager tous les jours avec vous. Votre talent est sans limite et il n’a qu’un prix, le prix de la qualité ! Merci pour votre fidélité.

A très vite pour un nouvel article.

Epiloderment vôtre

Sandrine créatrice du soin d’épilation